Aller au contenu

Calvados Roger GROULT

CALVADO ROGER GROULT......Une passion familiale depuis 1860… 

 

L’histoire de notre distillerie familiale débute au XVIIIème siècle lorsque la famille Groult s’établit au Clos de la Hurvanière, une belle exploitation agricole située sur les hauteurs du Pays d’Auge, à Saint-Cyr du Ronceray.

Quelques décennies plus tard, en 1860, Pierre Groult (1830-1918) décide de distiller son cidre et de faire vieillir l’eau-de-vie ainsi obtenue en fûts de chêne : le Calvados Groult était né. 
Grâce à son travail assidu, ses méthodes de production et un magnifique terroir, ses Calvados obtinrent rapidement une belle réputation. Il remporta sa première médaille d’Or en 1893.

Son fils Léon (1874-1923) développa la production et les ventes de Calvados au niveau régional.

C'est avec le fils de Léon, Roger Groult (1905-1988), que la distillerie connut son plus grand essor. Il augmenta relativement la taille de sa distillerie et en fit l’une des plus renommées en France. 

Son fils Jean-Pierre (1946-2008) développa encore la distribution de ses produits en France, puis fût l’un des pionniers à exporter ses Calvados à travers le monde.

Nos bouteilles sont aujourd’hui présentes dans les caves et restaurants de renom à travers plus de 30 pays.


Enfin, les traditions se perpétuent car aujourd’hui c’est son fils Jean-Roger, la cinquième génération, qui, ayant pérennisé la double distillation au feu de bois et autres méthodes traditionnelles, a le plaisir de vous proposer ces grandes cuvées de Calvados Pays d'Auge.

 

SAVOIR-FAIRE : Une production authentique et artisanale

Les 23 hectares du domaine sont plantés de plus de 5600 pommiers (17 hectares de pommiers traditionnels « hautes tiges », 6 hectares de pommiers « basses tiges »).

Parmi les 30 variétés de pommes à cidre que nous utilisons, les plus courantes sont les suivantes : Antoinette, Fréquin Rouge, Bisquet, Moulin à Vent (pommes amères et douces-amères, 70% de la production), Bedan, Noël des Champs (pommes douces, 20%), Rambaud, René Martin (pommes acidulées, 10%).

Toutes nos pommes sont triées à la main et lavées avant le brassage qui a lieu d’Octobre à Décembre. Environ 600 tonnes de pommes sont brassées chaque année ; avec 1 tonne on obtient jusqu’à 700 litres de cidre à distiller.

La double distillation au feu de bois 

Les trois petits alambics de notre distillerie sont très anciens et toujours chauffés au feu de bois, ce qui garantit une production authentique et méticuleuse de nos Calvados.

Les cidres ne sont distillés qu’un an après le brassage des pommes afin que leur fermentation ait le temps de se faire naturellement et lentement sur lies fines (leur degré d’alcool se situe alors entre 5 et 7% vol.).

La première chauffe (première distillation du cidre) donne ce qu’on appelle la « petite eau » (alcool d’environ 30% vol.)

La « bonne chauffe » (distillation des petites eaux) produit le Calvados qui sort de l’alambic en moyenne à 70% vol.

Dans les deux cas, les têtes (alcools produits en début de distillation, très volatiles) et les queues (alcools de fin de distillation, plus lourds) sont écartés afin de ne conserver que le Cœur de Chauffe, le meilleur de la distillation, pour produire le Calvados.

L’élevage des Calvados en fûts de chêne

Sorti de l’alambic, le Calvados va débuter son cycle de vieillissement. Nos méthodes d’assemblage sont le fruit du travail des cinq générations qui ont apporté leurs touches personnelles au fil du temps.

Afin d’avoir des Calvados très orientés sur le fruit, nous utilisons majoritairement de très vieux fûts de chêne pour la plupart centenaires et de volumes différents (de 110 litres à plus de 13.000 litres).

Nos chais de vieillissement en comportent plus de 350. Les fûts ne sont jamais remplacés ni vidés entièrement afin de conserver des souches de très vieux Calvados pour chaque assemblage.

 

L'âge mentionné sur les étiquettes est celui du plus jeune millésime entrant dans l'assemblage.

Ces méthodes traditionnelles de vieillissement nous permettent de proposer des Calvados marqués par le fruit, la finesse, et la subtilité.

Enfin la mise en bouteille est également effectuée au domaine par nos soins, sans filtration à froid afin de conserver le maximum d'arômes et de rondeur dans nos cuvées de Calvados.

 

 

 

Le Calvados



Le Calvados est l’une des indications géographiques des eaux-de-vie obtenues par distillation du cidre ou du poiré. Le cidre à distiller obtenu par la fermentation naturelle du moût de fruits à cidre, doit titrer au minimum 4,5% volume d’alcool.

 Les différentes catégories de Calvados :

Le Calvados a obtenu sa première Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) en 1942. Elles sont au nombre de trois selon des aires géographiques de production strictement définies.

 Le Calvados (70% de la production totale de Calvados) :
Son aire d’appellation recouvre une large part de la Basse-Normandie, quelques communes aux confins de
la Mayenne et de la Sarthe, ainsi que du Pays de Bray en Seine-Maritime.

 Le Calvados Pays d’Auge (29% de la production totale de Calvados) :
Il doit provenir de la distillation d’un cidre fabriqué à partir de pommes de la région du Pays d’Auge (région
du département du Calvados qui englobe également quelques communes limitrophes de l’Orne et de l’Eure).

 Le Calvados Domfrontais (1% de la production deCalvados) :
Les pommes et poires utilisées sont issues de la zone Domfrontais qui regroupe des communes se trouvant
principalement dans l’Orne mais aussi dans la Manche et la Mayenne.


 Matières premières

  Pommes, poires
Les vergers identifiés comportent au minimum 70% de pommiers de variétés amères ou douces-amères et au maximum 10% de variétés acidulées. 
Pour le Calvados Domfrontais, 30% de poires à poiré au minimum sont introduites dans les cidres à distiller.

 Elaboration

 Récolte : la saison de la récolte commence début octobre et dure jusqu’à la fin novembre. Répertoriées en quatre familles, les variétés de pommes à cidre amères, douces-amères, douces et acidulées sont mariées pour construire un cidre équilibré et devenir plus tard un Calvados harmonieux.

 Pilage : il consiste à écraser ou à broyer les pommes afin d’en extraire le jus lors du pressurage. Le broyage se fait dès que les fruits sont ramassés ou après mûrissement complémentaire.

 Pressurage : il se fait à l’aide d’un pressoir pour exercer une forte pression sur les pommes broyées afin d’en extraire le jus.

 Fermentation : elle doit s’effectuer lentement et naturellement. Un minimum d’un mois pour l’AOC Calvados, six semaines pour le Calvados Pays d’Auge et huit semaines pour le Calvados Domfrontais doit être respecté entre le pressurage et la distillation.

  Distillation : la campagne de distillation débute le 1er juillet d’une année et se termine le 30 juin de l’année suivante. La distillation a lieu généralement au printemps et à l’automne. Deux types d’alambics sont utilisés
pour l’élaboration des Calvados :
- L’alambic à repasse : il est exigé pour l’élaboration du Calvados Pays d’Auge. Il est l’alambic traditionnel composé d’éléments en cuivre rouge et implique une double distillation.
- L’alambic à colonne, dit de premier jet, est impératif pour l’élaboration du Calvados Domfrontais, il est également employé pour l’AOC Calvados et les eauxdevie de cidre sans appellation.

  Vieillissement : Le Calvados ne peut être mis en vente avant un vieillissement sous bois d’au moins 2 ans, et 3 ans pour le Domfrontais. Le Calvados vieillit en fûts de chêne très secs, le contact du bois lui communiquant les éléments nécessaires à son parfait achèvement. Les matières tanniques du bois lui donnent sa couleur naturelle et par les échanges incessants entre la jeune eau-de-vie, le bois et l’air ambiant, le Calvados acquiert sa finesse et sa plénitude.

  Assemblage :
- Trois étoiles, Trois pommes ou mention similaire : indique un vieillissement sous bois de 2 ans minimum.
- Vieux, Réserve : indique un vieillissement de trois ans minimum.
- V.O. (Very Old), Vieille Réserve.
- VSOP : indique un vieillissement de 4 ans minimum.
- Hors d’Age, XO, Très Vieille Réserve, Très Vieux, Extra, Napoléon : indique un vieillissement de six ans minimum.
Certains Calvados sont millésimés, c’est-à-dire que le Calvados est issu d’une seule et même distillation.

 Titre Alcoométrique volumique :
- 37,5% volume minimum pour
l’eau-de-vie de cidre ;
- 40% volume minimum pour le Calvados.

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, 
LES SPIRITUEUX S'APPRECIENT AVEC MODÉRATI

 

"C'est avec plaisir que nous vous invitons à découvrir notre distillerie familiale, située au cœur du Pays d'Auge, où nous élaborons depuis maintenant cinq générations nos Calvados dans le plus grand respect des traditions." Jean-Roger Groult
Aucun produit de cette marque n'est disponible