Aller au contenu

BORDEAUX SAINT EMILION GRAND CRU et PUISSEGUIN SAINT EMILION AOC

 

 

Saint-Émilion Grand Cru

L’AOC Saint-émilion-Grand-Cru couvre la même aire d’appellation que celle de Saint-Emilion et se situe dans le Libournais sur la rive droite de la Dordogne. Pour porter la mention grand cru les conditions de production sont plus strictes que celle de l’AOC Saint-Emilion : un rendement limité à 40hl/ha et un élevage de 12 mois obligatoire.

Saint-émilion-Grand-Cru s’étend sur 4 030 ha de sols calcaires, argilo-limoneux et sableux. Le Merlot domine les assemblages de cette AOC, mais le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon y sont aussi vinifiés. Saint-émilion-Grand-Cru produit chaque année 150 291 hl de vins rouges.

Le classement des grands crus, établi en 1855 et révisé tous les 10 ans distingue 2 catégories de crus : les 1ers grands crus classés (A et B) et les grands crus classés. L’appellation Saint-émilion-Grand-Cru compte deux grands crus classés A, Chateau Auzone et Cahteau cheval-Blanc ainsi que 11 grands crus classés B. La bouche de ces vins est ample, charnue, bien charpentée, sur une trame de tannins fins et serrés de qualité. La finale est longue, fraîche avec une richesse aromatique de fruits rouges.

 

Puisseguin Saint-Emilion

L’AOC Puisseguin-Saint-Emilion est un satellite de l’appellation Saint-Emilion et fait partie de la région du Libournais. C'est la commune la plus à l’est cette zone viticole. Limitrophe des Côtes de Castillon, Puisseguin-Saint-Emilion se trouve en face du plateau de Saint-Emilion. L’appellation couvre à peine 760 ha et produit environ 36 000 hl/an de vins rouges.

Le vignoble est planté sur des sols parfois compliqué à exploiter, composés d’argilo-calcaires et de calcaires reposant sur un socle de pierre.

Puisseguin-Saint-Emilion produit des vins issus majoritairement de merlot (80%) assemblé avec du cabernet franc, du cabernet-sauvignon et du malbec. Leur matière est moelleuse, charnue et savoureuse avec une puissance tannique. Ce sont des vins corsés, souvent de bonne garde.

 

Saint-Emilion, Saint-Emilion Grand Cru, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion, dans le monde entier, ces quatre noms sont synonymes de plaisir des sens.

Ces appellations d’origine contrôlée constituent le noyau d’une région riche en grands vignobles.
Les appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru sont géographiquement entrelacées. Elles s’étendent sur neuf communes dont la simple énumération fait déjà rêver. La première est Saint-Emilion, qui constitue l’épicentre du vignoble depuis l’arrivée des moines au VIIIe siècle. Les villages de Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens,Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet complètent ce tableau, auquel s'ajoute, pour partie, Libourne.

Les domaines, d'une superficie moyenne de 8 ha, comptent en moyenne 65 % de Merlot. Grâce à un terroir riche, chaque propriété produit un vin aux caractéristiques uniques.

Saint Emilion fait partie des appellations mythiques du vignoble de Bordeaux. Il fait partie des vins dits de la « rive droite », c'est-à-dire de la rive droite de la Dordogne, à l’est de Libourne. En plus de fournir des grands vins, la ville de Saint-Emilion est de toute beauté, elle reflète parfaitement bien la richesse historique de cette région, elle a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 Les vignes de merlot, qui représentent 60% de l’encépagement, et les vignes de cabernet franc et cabernet sauvignon, croissent sur des sols calcaires, argilo-calcaires et graveleux. Les châteaux qui se partagent cette appellation sont nombreux. 

Le Saint Emilion revêt une robe rubis profond aux reflets violacés, elle est brillante, chatoyante. Le nez est puissant, viril et très net, sur des arômes de fruits rouges frais, comme la groseille, la fraise et la framboise; le deuxième nez offre des notes délicieuses d’épices, de pin, de cèdre, des notes de torréfaction avec le cacao et des notes grillées. En bouche, c’est un vin à l’attaque franche, la matière est puissante, robuste et fine, les tanins sont fermes et ont du grain dans leur jeunesse, le tout est enveloppé par une texture veloutée, la finale est longue. Saint Emilion a besoin de temps pour gagner en suavité, le vieillissement en cave lui offrira un bouquet de sous bois, de truffe et d’essences fines. Les saint-emilion générique peuvent se garder 10 ans maximum en règle générale, voire plus en fonction du château et de la qualité des années, cela peut aller à plus de 30 ans sur les années exceptionnelles. On l’accordera à merveille avec une côte de bœuf grillée, agrémentée d’une tranche de foie gras. La température de dégustation est de 16°C; il est recommandé de passer le vin une ou deux heures avant le service.


 

Aucun produit de cette marque n'est disponible